Bilan de la saison 2018

Bonjour à tous, il est temps de faire un bilan de la saison 2018. Tout d’abord, je suis très satisfaite des résultats que j’ai obtenu. Le temps a été de la partie, pas trop de pluie, pas d’orages (voir pas du tout) et de hautes températures pour faire mûrir les tomates. Cette année, j’ai innové en utilisation un système d’arrosage, 50% des variétés que j’ai planté sont des nouveautés, un paillage digne de son nom.

Pour cette saison 2018, j’ai planté 72 pieds avec 23 variétés de tomates. Sur l’ensemble des variétés de tomate plantées, j’ai testé 10 nouvelles variétés de tomate.  La surface du jardin « tomate » est bien adaptée à la superficie totale du potager. Cela m’a permis de cultiver d’autres légumes comme des courges (betternut, citrouille, courgettes, concombres),des salades, des haricots, des betteraves etc… Donc j’ai fait le bon choix. 

bilan saison 2018 new

Bilan de la saison 2018 sur la méthode de plantation

Plantation plein sol

La culture en sol n’est pas différente en soi de la saison 2017. Elle s’est déroulée en 2 étapes.

 

bilan de la saison 2018 plantation plein air

Début juin en plein air (plus tôt de d’habitude!!!).

Cette année, nous avons eu de fortes chaleurs dès la fin mai, ce qui m’a obligé à enlever prématurément les tunnels qui finalement sont restés que 15 jours. Beaucoup de travail pour peu de temps d’utilisation me direz vous. Mais en Picardie, les saisons se suivent mais ne se ressemble pas. Donc je ne prends pas de risque. Cela a permis de réchauffer les nuits encore fraîches en mai.

bilan de la saison 2018 tuteur conique

La première innovation pour cette saison 2018 c’est la mise en place de tuteurs coniques pour les variétés rampantes comme la tomate Green Sausage. En 2017, j’avais galéré pour maintenir les branches remplies de tomates hors du sol. Ce n’est jamais bon de laisser traîner les fruits au sol. 

bilan de la saison 2018 green sausage avec tuteur conique

La grosse différence par rapport à l’année dernière c’est la mise en place d’un système d’arrosage  avec des goutteurs. Je dois dire que cela m’a évité de longues heures d’arrosage à la main et d’être le casse-croûte de ces fichus moustiques.

Je suis très satisfaite, bien qu’à chaque mise en route, il faut s’assurer que tous les goutteurs fonctionnent. Parfois une bulle d’air peut bloquer le débit. Il est nécessaire de mettre une « pichenette » sur le goutteur pour qu’il reparte.

J’ai deux types de goutteurs , des Gardena et des goutteurs « bas de gamme » (style ceux que l’on achète, comme on dit par chez nous, au camion).  Pour la saison 2019, je rachèterai des Gardena car 30% des goutteurs « bas de gamme » ne fonctionnaient pas correctement ou pas du tout.

système d'arrosage des tomates pour les plantes compagnes bilan de la saison 2018

Système d’arrosage le 06/06

Autre nouveauté pour cette saison 2018, c’est le paillage du jardin mi juin. J’ai opté pour de la paille. Mais il existe beaucoup d’autres paillages végétaux.

La paille est très facile à disposer, mais je crois que j’en ai pas mis une couche assez épaisse car au bout de plusieurs semaines (1 mois et demi) il en manquait par endroit.

Le seul bémol, c’est que les grains de blé, restants dans les épis, germent. Mais le résultat escompté est là  car ne j’ai pas eu besoin de désherber plus que cela. L’année dernière, mes rangs de tomate étaient envahis par les mauvaises herbes. 

bilan de la saison 2018 paillage

Paillage du jardin le 11/06

Plantation en pot

bilan de la saison 2018 plantation en pot

Cette année, j’avais décidé de faire de la culture en pot car il me restait sur les bras des plants de tomate. Bon, je peux le dire cela n’a pas été une réussite du tout à cela les 2 causes:

  • Je n’ai pas mis suffisamment de terre dans les pots. La distance avec les billes d’argile était trop faible donc les racines n’ont pas pu se développer correctement et les plants ont végété.

  • Un arrosage insuffisant et mauvais. J’ai donné de grandes quantités d’eau d’un seul coup ce qui a formé une croûte à la surface de la terre et cela a eu pour conséquence d’asphyxier les racines. 

Je recommencera pour la saison 2019 en mettant de la terre jusqu’en haut du pot et en incluant les pots dans le système d’arrosage.

Bilan de la saison 2018: les bonnes surprises

J’ai eu de belles surprises avec les variétés de tomate nouvelles. Je plébiscite en particulier 3 variétés de tomate:

La tomate Banana Orange

La tomate Banana Orange  est une tomate ovoïde de bon calibre, de couleur orange et avec une chair fondante et sucrée.

bilan de la saison 2018 zoom BO
tomate banana orange

Sa productivité est excellente et la récolte se fait jusqu’aux premières gelées. Elle n’est pas sensible aux maladies. Consulter sa fiche technique.

Salade de tomates Green Sausage, Primary Colors et Banana Orange 

bilan de la saison 2018 salade de BO

La tomate Galapagos

La tomate Galapagos est une étonnante petite tomate orange en forme de goutte. Elle est craquante et sucrée avec un petit goût épicé.

bilan de la saison 2018 récolte GAL

Et elle surprend par sa productivité. Je ne sais pas s’il existe une autre variété aussi productive. Le plant est couvert de fruits de la tête au pieds. Consulter sa fiche technique

Salade Caesar avec les tomates Poire Jaune, The grinch, Cocktail Rouge, Black Cherry et White Cherry

tomate grinch cherry dwarf en salade

La tomate Rose Cherry

La tomate Rose Cherry n’existe pas à proprement dit.  Voici sa petite histoire: c’est le résultat d’un croisement fortuit entre la tomate White Cherry et la tomate Blue Indigo Berries que j’ai obtenu en 2017.

Ces deux variétés ont été plantés côte côte. La tomate Blue Indigo Berry a une pollinisation libre et donc elle a été « contaminée » par le pollen de la White Cherry  par l’intermédiaire des pollinisateurs auxiliaires (bourdons, abeilles etc…). Résultats: j’ai eu des fruits de couleurs différentes sur mes 8 pieds de Blue Indigo Berries: Des fruits orangés rouges avec une collerettes marrons, des fruits rosés.

J’ai choisi de garder les graines des tomates rosés, que j’ai appelé Rose Cherry. Cette année, j’ai mis en terre 2 plants de Rose Cherry et j’ai obtenu 1 plant de tomate rosé foncé et un plant de tomate rosé clair. Ce qui veut dire que cette variété n’est pas fixée. J’en suis qu’ à la F2. La différence entre les deux est nette. La tomate Rose Cherry Foncé possède les épaules violacées tandis que la tomate Rose Cherry Clair est rosé de façon plus uniforme. La première variété est gustativement meilleure avec un goût plus sucré et plus de tomate. Je vais donc retenir la variété de tomate Rose Cherry foncé pour l’année prochaine. Consulter sa fiche technique.

 

tomate rose cherry foncé

Tomate Rose cherry Foncé

Tomate Rose cherry Clair

Bilan de la saison 2018: les déceptions

Bilan de la saison 2018: les qualifiés pour 2019

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required