Réaliser les semis de tomates

Nous sommes mi-février (semaine 07 du calendrier) et j’ai trop hâte de faire les semis de tomates. Donc je vais commencer maintenant. Pour cette saison 2019, je vais tester 2 méthodes: une méthode que je dirai « classique » et une méthode que j’appellerai « accélératrice ». Pour germer la graines de tomate (comme toutes les autres) ont besoin d’humidité, de chaleur et d’un support. Si ces 3 conditions sont réunies alors la nature fera le reste. Cependant, le chemin qui mène au plant de tomate est semé d’embûches. En même cela serait trop simple. il faut quand même observer quelques règles, pour avoir 100% de réussite. Car on aime quand on obtient 100% de réussite!!!

Préparation des semis de tomates

Bien choisir son terreau

Je réalise mes semis sur du terreau à semis acheté à Gamme vert. J’ai acheté 3 sacs de 40 Litres. Ils me serviront pour les différents rempotages que je vais effectuer jusqu’à la plantation dans le jardin. C’est un bon rapport qualité / prix.  Il faut le dire les terreaux à semis sont plus onéreux que les terreaux universels (entre 10 euros et 20 euros pour un sac de 20 L) car ils sont adaptés aux jeunes plantules.

Il assure un bon drainage et un bon maintien de l’humidité
 et favorise l’enracinement. De plus l’engrais est incorporé (comme dans beaucoup de terreau me direz-vous).

Il est nécessaire de prendre un terreau de qualité pour réussir les semis de tomates. Avec ce genre de terreau, on est assuré qu’il a reçu un traitement thermique (pasteurisation) pour tuer les bactéries et les champignons  responsables de la fonte des semis.

terreau pour semis de tomate

Choisir le contenant

Cela fait maintenant plusieurs années que je fais mes semis de tomates dans des godets en plastique. C’est beaucoup plus économique. Je les réutilise d’une année sur l’autre. Le format est idéal car il est carré. Ils s’emboîtent bien les uns par rapport aux autres et je ne perds pas de place. Ils sont suffisamment grands pour y mettre plusieurs graines.

semis de tomate dans bac plastique

Pour certains semis (comme le basilic ou les œillets d’inde), j’utilise même des petits bacs plastiques perforés que je récupère quand j’achète des champignons de Paris, des légumes ou des fruits. Là, on ne peut pas faire plus économique!!! Ils sont plus grands que des godets ce qui me permet de mettre beaucoup de graines.

Après dans le commerce, vous trouvez d’autres types de contenant comme les godets biodégradables en tourbe ou coco. Au premier abord, on peut penser que cela serra plus facile d’utilisation car il suffit de mettre la graine dans le godet et une fois le plant apte à la plantation, il n’y aura qu’à mettre en terre sans manipulation. Cependant pour les semis de tomate il ne semble moins adapter car un rempotage quelques semaines avant la mise en terre est recommandé pour un meilleur développement des racines. Mais cela c’est à vous de voir.

Identification des semis

Il ne faut pas oublier les étiquettes pour identifier les godets. C’est très important!!! Il faut savoir exactement ce qui a été semé. Pour cela j’utilise des étiquettes déjà pré-notées.

panel d'étiquette à semis

Semis de tomates avec la méthode "classique"

J’appelle cette méthode « classique » car je ne fais pas de préparation des graines au préalable. Je sème directement les graines sur le terreau.

Etape 1:

Godet 1: Je remplis à la moitié le godet de terreau humide (c’est important) et je tasse bien.

Si le terreau est sec, faire tremper les godets prêts au préalable 24h dans un fond d’eau. 

Godet 2: Je mets du terreau jusqu’au bord du godet sans tasser

Godet 3: J’enfonce mon étiquette à semis

Godet 4: Je dispose 4 graines sur la surface du terreau.

semis de tomate classique

Etape 2:

Je place les godets dans une soucoupe de jardinière et je la dispose près d’une source de chaleur.

Etape 3:

semis de tomate arrosé

Je vaporise copieusement de l’eau sur la graine pour bien les humidifier. Et je répète l’opération durant 2 jours. Lorsqu’elles ont changé de couleur (marron plus foncé) c’est qu’elles sont bien humides. En plus de cette vaporisation, je mets de l’eau dans la soucoupe pour que les godets soient immergés environ d’1 cm. ce qui va assurer une bonne hydratation des graines.

Avec cette méthode, j’ai semé les variétés précoces en premier comme la Grushovka, la Glacier, la Sub Pleny Artic, la Poire Jaune, la Poire Rouge, la Tigerella et d’autres variétés comme la Roma, l’Ananas Jaune, l’Ananas noire, la Douce de Picardie

Semis avec la méthode "accélératrice"

Etape 1:

La germination se fait en deux phases : La phase préliminaire/prégermination : Il s’agit de mettre en contact la graine sèche avec de l’eau pour qu’elle change d’état.Cette étape peut prendre plusieurs jours. Pour accélérer cette étape, je trempe les graines durant 48h dans un peu d’eau. Leur couleur devient marron plus foncé.

coupelle pour semis de tomate et marqueur
coupelle à semis de tomate avec eau et graine
zoom sur coupelle à semis de tomate

Etape 2:

Godet 1: Je remplis à la moitié le godet de terreau humide (c’est important) et je tasse bien.

Si le terreau est sec, faire tremper les godets prêts au préalable 24h dans un fond d’eau. 

Godet 2: Je mets du terreau jusqu’au bord du godet sans tasser

Godet 3: J’enfonce mon étiquette à semis

Godet 4: Je dispose 4 graines sur la surface du terreau.

Etape 3:

semis de tomate 1 pres du radiateur

Je place les godets dans une soucoupe de jardinière et je la dispose près d’une source de chaleur.

Etape 4:

J’arrose avec un vaporisateur le dessus des godets et je mets de l’eau dans la coupelle de la jardinière.

j’ai semé 16 variétés de tomate avec cette méthode.

Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre que ça germe. Je pense que d’ici quelques jours les premières plantules vont montrer leur bout de leur nez.

 

J’ai semé toutes les variétés sélectionnées à part la Stupice et la Blue Gold Berries car après réflexion je n’aurai pas eu assez de place. Elles feront parties de ma sélection pour la saison 2020. Pour chaque variété de tomate, j’ai semé au minimum 4 graines.

Maintenant il me faut être patiente. Je vous donne RDV dans quelques jours.

Semer les plantes "compagnon"

Je sème aussi à la même période, les plantes « compagnon ». Nous avons le célèbre Œillet d’inde, le Basilic, les Cosmos et aussi la Bourrache pour les autres légumes comme les courgettes.

oeillet d'inde

Les Œillets d’inde

plant de basilic

Le basilic

Les Cosmos

La bourrache

Je les avec la méthode classique. Je dispose les graines sèches dans des godets ou des barquettes plastiques.

Les Oeillets d'inde

Après avoir sélectionné les graines avec la partie noire ferme (certaines graines ont la partie noire souple), je plante la graine droite dans le terreau. Je mets 16 graines par godet. De toute façon, toutes les graines ne germeront pas.

J’ai 3 couleurs différentes :

Orange

Brun

Bigarré

Les Cosmos

Pour les Cosmos, je parsème les graines sur le dessus du godet. Je sème 3 godets avec des cosmos roses, des cosmos pourpres, et un mélange de cosmos.

Le basilic et la bourrache

semisde basilic

J’ai semé 2 petits bacs plastiques de Basilic Genovese; un avec des graines de mon jardin (récoltées en 2018) avec l’étiquette avec un « J » et un avec des graines d’un paquet acheté cette année. J’ai placé les semis dans une enceinte de croissance où la température monte jusqu’au 25 °C.  Le basilic a besoin d’une température élevée pour germer.

Pour la bourrache, j’ai semé 3 godets en tout avec entre 4 graines et 6 graines.

Maintenant nous n’avons plus qu’à patienter !!

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required