Comment booster les semis de tomate

Toutes les étapes de la culture de la tomate pour avoir une belle récolte sont importantes. Mais il y en a une qui reste plus importante à mon sens: l’étape des semis. C’est une étape sensible et qui doit être la plus réussie possible. C’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à booster les semis de tomate dès que c’est possible. 

Méthodes pour booster les semis de tomate

Un semis a besoin pour bien se développer de lumière (pour éviter qu’il ne file), d’un minimum de chaleur entre 10°C et 25°C et de l’eau chargée de nutriments. Pour capter un maximum de nutriments, le semis va développer son système racinaire. Plus il sera développé et plus il sera en forme. voici une piste pour booster les semis. Quelles sont les méthodes pour augmenter le système racinaire du semis?

Le rempotage

Le rempotage va permettre de booster les semis en lui permettant de développer son système racinaire. Et plus tôt il sera fait et plus il sera bénéfique. Le rempotage, pour les novices jardiniers, c’est l’action de mettre un semis de tomate qui a germé et levé dans un contenant X dans un contenant XL. Le but est de donner plus de place aux racines pour qu’elles se développent. Il est fortement recommandé dans les cas suivants:

1/Les semis de tomate peuvent se faire dans n’importe quel contenant comme des pots à yaourt, des boite d’œuf en carton etc… mais ces contenants deviennent très vite trop petits. Les racines seront à l’étroit.

2/Les semis de tomate peuvent être fait avec plusieurs graines dans le même contenant. Les plantules vont se gêner et leurs racines s’entremêler. Cette promiscuité peut nuire au développement des semis. 

rempoter pour booster les semis

Voici les 2 cas de figure en schéma:

1/ le semis seul dans un petit contenant. Les racines sont comprimées.

2/ plusieurs semis dans un même contenant. Les racines s’entrelacent et l’espace est réduit. De plus il y a une gène pour le développement des feuilles.

Le but est de donner plus d’espace au système racinaire. Il va pouvoir se développer à 360 °.

L’espace a permit au système racinaire de se densifier en faisant des ramifications. La tomate a la faculté de produire des racines adventives à partir de la tige enterrée. Cela lui permet d’augmenter sa capacité à capter les oligo-nutriments.

Par ce simple rempotage vous avez permis au semis de multiplier sa surface de contact avec le substrat et donc de booster sa croissance. 

Quand faire le rempotage?

Le rempotage ne doit pas être fait précocement. Il faut attendre que les semis aient deux vraies feuilles minimum en plus des 2 cotylédons (2 premières feuilles qui apparaissent en premier).

 

semis morts après rempotage

Pour ma part, je n’ai pas assez attendu. Je l’avoue. J’ai rempoté les semis à la sortie des enceintes de croissance. Les semis n’étaient pas assez vigoureux pour certains. Ils venaient d’avoir leurs 2 vraies feuilles.

zoom sur semis morts après rempotage

Donc au bout que quelques jours, j’ai des semis qui sont morts. J’ai certainement dû abîmé les racines lors du rempotage. Je prends note de mes erreurs et la prochaine saison j’attendrai que les semis se fortifient et qu’ils aient 4 vraies feuilles.

Le rempotage en photo

Semis dans des godets trop petits

contenant trop petit avant rempotage

Semis rempotés dans des godets plus grands

rempotage dans godets plus grands
plusieurs semis dans godet avant rempotage
semis par godet

Les engrais naturels stimulants

Au moment de sa croissance, les semis ont besoin d’une grande quantité de nutriments tels que le calcium, l’azote, le potassium:

  • L’azote  favorise le développement du feuillage et des tiges.

  • Le potassium a un grand rôle dans le processus de photosynthèse et dans la fabrication des sucres ainsi que leur transport et leur stockage.

  • Le phosphore est important pour la constitution du système racinaire, la croissance des végétaux, la résistance à la sécheresse.

  • Le calcium permet la construction des parois cellulaires.

Et c’est là qu’on peut intervenir pour booster les semis grâce à des engrais naturels BIO qui ont la réputation de stimuler le développement des feuilles et du système racinaires. Le plus connu est le  purin d’ortie. Après avoir effectué votre rempotage, vous pouvez donner une dilution à 10% de purin d’ortie (soit 100 ml dans 1 litre d’eau de pluie).  

Cette potion magique comme je l’appelle est riche en azote et en calcium. Elle va favorise le développement des feuilles et des racines. Cette dilution peut être donnée tous les 10 jours jusqu’à la floraison. Après stop! car on va se retrouver avec des plants plus feuillus que de fruits.

composition PO pour booster les semis

Au purin d’ortie, j’ai associé cette année du purin de consoude et une décoction de prêle. Cela donne un cocktail détonnant!!!

Le purin de consoude, riche en potasse et phosphore, est un bon éliciteur : Il stimulerait les mécanismes de défenses naturelles des plantes, notamment en renforçant la cuticule foliaire et il favoriserait la croissance des semis en améliorant la multiplication cellulaire.

La décoction de prêle est riche en  silice qui aide à lutter contre les maladies cryptogamiques (dues à des champignons). Elle va renforcer les parois cellulaires des plantes. Elles seront alors moins sensibles aux diverses attaques de ces champignons. C’est un puissant reminéralisant, qui améliore la croissance végétative des plantes (tonique). Celle-ci auront un maintien plus dynamique et seront moins fragiles.

Préparation de la potion énergisante

Les purins et la décoction ont été préparés en 2019. Et ils étaient stockés à la cave à 12° sans variation de température et dans le noir.

A l’ouverture, le liquide est à ras du goulot pour éviter une oxydation du purin. et ainsi, ils peuvent être conservé plus longtemps.

La recette:

pour préparer 5 litres de la potion énergisante, je mets:

  • 250 ml de purin d’Ortie (PO)
  • 175 Ml de décoction de Prêle (DP)
  • 75 ml de purin de consoude (PC).

Plus d’ortie pour la croissance foliaire et racinaire, plus de prêle que de consoude pour une protection maximale contre les maladies fongiques. Ainsi tous les oligo-éléments seront présents.

Le tout correspond à 500 ml de purin pour 5 litres d’eau.

purin pour booster les semis
PC ouverte pour booster les semis

PO = Purin d’ortie

DP= Décoction de prêle

PC = purin de consoude

Pour la préparation, il ne faut pas oublier de mettre des gants sous peine d’aller se coucher avec une odeur de toilette dans la chambre…!!!

Pour mesurer les volumes de chaque purin, il vaut mieux prendre un ustensile (pour moi des béchers en verre) qui ne serve qu’à cela. Car l’odeur est très tenace. L’odeur ne reste pas sur les surface en verre contrairement aux surfaces en plastique.

becher pour booster les semis
bidon de 5 l vide

Il faut marquer un bidon de 5 L pour plus de facilité lors du remplissage avec l’eau.

volume DP pour booster les semis
volume PC pour booster les semis
bidon 5l rempli pour booster les semis

Arrosage avec la potion énergisante

booster les semis

Je remplis mes coupelles avec ce breuvage bourré d’oligo-élément le 28/03. Les semis ont tout juste 2 vraies feuilles.

semis le 12/04 pour booster les semis

Les voici le 12/04, après 2 bonnes semaines dans les serres froides. Durant ces 2 semaines, les semis se sont endurcis, en fortifiant la tige qui s’est épaissie et en développant les racines qui maintenant sortent des godets.

Voilà donc 2 méthodes pour booster les semis. Elle est valable aussi pour les autres légumes.

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required