20 avril 2024

Booster les semis de tomate

Toutes les étapes de la culture de la tomate pour avoir une belle récolte sont importantes. Mais il y en a une qui reste plus importante à mon sens: l’étape des semis. C’est une étape sensible et qui doit être la plus réussie possible. C’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à booster les semis de tomate dès que c’est possible. 

Booster les semis par le rempotage

Un semis a besoin pour bien se développer de lumière (pour éviter qu’il ne file), d’un minimum de chaleur entre 10°C et 25°C et de l’eau chargée de nutriments. Pour capter un maximum de nutriments, le semis va développer son système racinaire. Plus il sera développé et plus il sera en forme. voici une piste pour booster les semis. Quelles sont les méthodes pour augmenter le système racinaire du semis?

Le rempotage va permettre de booster les semis en lui permettant de développer son système racinaire. Et plus tôt il sera fait et plus il sera bénéfique. Le rempotage, pour les novices jardiniers, c’est l’action de mettre un semis de tomate qui a germé et levé dans un contenant X dans un contenant XL. Le but est de donner plus de place aux racines pour qu’elles se développent. Il est fortement recommandé dans les cas suivants:

1/Les semis de tomate peuvent se faire dans n’importe quel contenant comme des pots à yaourt, des boite d’œuf en carton etc… mais ces contenants deviennent très vite trop petits. Les racines seront à l’étroit.

2/Les semis de tomate peuvent être fait avec plusieurs graines dans le même contenant. Les plantules vont se gêner et leurs racines s’entremêler. Cette promiscuité peut nuire au développement des semis. 

Booster les semis par les nutriments

Quels sont les nutriments les plus favorables pour booster les premiers semis?

Au début de leur cycle de vie, les semis doivent fabriquer des feuilles et des racines. C’est leur 2 objectifs.

Pour augmenter le système foliaire, les semis ont besoin d’azote et le phosphore favorise le développement racinaire.

L'azote

L’azote est un élément fondamental pour le développement du végétal ; principal constituant de la chlorophylle et des protéines, il stimule la croissance des plantes. Un sujet bien nourri en azote arbore un feuillage large de couleur vert foncé et de belles tiges.

Il y a 3 manières pour qu’on retrouve de l’azote dans le sol:

  • La minéralisation transforme l’azote organique
    (apporté par les fertilisants organiques, les résidus
    de récolte ou l’humus du sol) en ammonium
    (NH4+) sous l’effet de l’activité microbienne.

  • La fixation symbiotique du diazote de l’air (N2)
    par les légumineuses et la fixation libre du diazote
    de l’air par des bactéries.

  • Les apports d’azote minéral des engrais et des
    fertilisants organiques.
booster les semis

Le phosphore

Le phosphore est un composant des acides nucléiques et des lipides. Il joue un rôle important dans la production et le transport des sucres, des graisses et des protéines. Il est particulièrement nécessaire pendant la phase de développement racinaire. Un apport suffisant en phosphore garantit une croissance rapide des racines et une bonne absorption des autres nutriments.

L’essentiel du phosphore provient 2 manières:

  • le phosphore minéral provient de l’érosion des roches sédimentaires qui en libère de petites quantités, sous la forme dissoute de phosphates directement assimilables par les végétaux, des gisements de phosphore et des usines qui fabriquent les engrais phosphatés
  • le phosphore organique provenant des déchets organiques comme les déjections animales, les résidus végétaux

La silice

Le silicium est un composant qui est bénéfique aux plantes. il est connu pour améliorer la résistance des plantes aux pathogènes et permet aux plantes de bien pousser en hauteur avec un bon maintien des tiges.

Le silicium se trouve en grande quantité dans le sol mais sous forme non-assimilable dans le sol. Aidée par leur symbiote, les plantes le stockent sous forme de phytolithes (en quantité plus importante chez certaines espèces comme les prêles).

zoom sur prêle pour décoction de prêle

Où trouve-t-on ces nutriments?

Tous ces nutriments on le retrouve de façon assimilable pour les plantes dans les solutions fermentées ou les décoctions. Ces extraits fermentés sont préparés à partir d’herbes fraîches ou d’herbes sèches (en vente dans ma boutique  / cliquer sur l’image)

L’ortie: azote en grande quantité, phosphore,

potassium, calcium, magnésium => favorise le développement foliaire.

fleur de pissenlit pour purin de pissenlit

Le pissenlit: potasse, silice, potassium, fer, cuivre, éthyne, acide salicylique, soufre.

La prêle: riche en silice (jusqu’à 70 %), potasse, en calcium, en soufre, cuivre, phosphore, manganèse.

aide à lutter contre les maladies cryptogamiques (dues à des champignons). Elle va renforcer les parois cellulaires des plantes. Elles seront alors moins sensibles aux diverses attaques de ces champignons. C’est un puissant reminéralisant, qui améliore la croissance végétative des plantes (tonique). Celle-ci auront un maintien plus dynamique et seront moins fragiles.

La consoude: potasse, azote, phosphore, magnésium, calcium => favorise le développement des semis en activant la multiplication cellulaire et stimule les mécanismes de défenses naturelles des plantes, notamment en renforçant la cuticule foliaire.

Quand et en quelle quantité ?

Tableau pour booster les premiers semis

Préparation du booster

Pour réaliser le booster des semis, il faut mélanger les purins entre eux. Les purins doivent être préparés séparément et faire le mélange après.

Exemple de recette pour booster les semis:

Pour préparer 5 litres du booster, vous mettez:

  • 375 ml de purin de consoude (PC).
  • 175 ml de purin d’Ortie (PO)

Le tout correspond à 500 ml de purins pour 5 litres d’eau. Soit une solution à 10%.

PO ouverte
PC ouverte pour booster les semis

Fréquence d'arrosage

Il faudra attendre 2 semaines avant le prochain arrosage. Il ne faut pas trop donner d’engrais mais juste la bonne quantité. Par contre, il est conseillé de mettre le purin à l’extérieur si possible.  Vous pouvez effectuer une pulvérisation sur les feuilles mais sans ce cas la dilution de l’engrais doit être à 5%. Cela permet une assimilation très rapide des nutriments.

Donc il est très facile de se passer des engrais chimiques. Vous pouvez acheter les purins prêts à l’emploi dans les jardineries mais les prix au litre sont exorbitants. Alors n’hésitez pas à le fabriquer vous-même.

Booster les semis par la lumière bleue

La lumière bleue (dans les LED horticoles) est connue pour favoriser la germination et le développement des semis. Comme vous le savez la lumière est composée de différentes couleurs (celles de l’arc-en-ciel).

Le soleil émet des longueurs d’onde entre 10 et 2800 nm (97 % de la répartition spectrale totale). Elles se divisent en trois domaines : rayonnement ultraviolet (10-380 nm), rayonnement visible (380-780 nm) et rayonnement infrarouge (780-2800 nm).

La photosynthèse se produit entre 400-700 nm; cet intervalle est appelé «Rayonnement Actif Photosynthétique » (RAP).

La chlorophylle, le pigment vert des feuilles responsable de l’absorption du RAP, a deux pointes d’absorption : la lumière bleue et la lumière rouge. Les feuilles absorbent peu de lumière verte et la réfléchissent; cela explique pourquoi nous voyons la couleur verte des feuilles.

GdM Gloire de Malines semis germés
GdM Gloire de Malines plantules

Le processus photosynthétique est plus efficace lorsqu’il y a de la lumière bleue. La lumière bleue est responsable de la croissance végétative et de la croissance des feuilles, et elle est importante pour les semis et les jeunes plants parce qu’elle réduit l’étirement.

Une réflexion sur « Booster les semis de tomate »

  1. Hi there! I just would like to offer you a huge thumbs up for your excellent info you have right here on this post.
    I will be returning to your web site for more soon.

    Look at my web page; CBD for Sale

Les commentaires sont fermés.