Protéger les plants de tomates, partie II

Encore cette année, et donc pour la deuxième saison, je mets en place des astuces pour éloigner et protéger les plants de tomates des merles. La première astuce est la barrière naturelle que j’ai installé en mai en même temps que les plants de tomates. Et je suis très satisfaite du résultat. Depuis que la barrière naturelle en plant de haricots est d’une bonne hauteur et très touffue, il n’y a pas de merles qui entrent à pattes dans le jardin de tomate.

jardin 19/07
jardin 1907 côté nord est

Mais cette barrière naturelle n’empêche pas les merles de rentrer par les airs!!! Donc je vais mettre en place une barrière aérienne. Surtout que les plants de tomates sur le côté Sud Est ne sont pas en bonne forme à cause d’une terre appauvrie. Les plants pour certains devraient être le double de hauteur. Malgré le fait de les avoir boostés en juillet, il était un peu trop tard. J’aurais dû le faire plus régulièrement depuis la plantation pour cette partie du jardin.

Quelle technique employée pour une protection aérienne?

Je suis toujours à la recherche de nouvelles astuces pour protéger les plants de tomates. Je sais que c’est un réel problème pour beaucoup d’entre vous. Et on est toujours désabusé lorsqu’on récolte des tomates picorées.  

effrayer les oiseaux NC picoré

Voici les tomates picorés des saisons précédentes.

effrayer les oiseaux PN picoré
MM picoré

Le filet aérien

Beaucoup d’internautes utilisent des filets pour éloigner les oiseaux. Mais ce n’est pas vraiment très pratique sur lorsqu’on a une grande surface comme moi dédié à la culture des tomates. Cela demande des infrastructures assez conséquentes.

Les épouvantails

Les épouvantails sont diverses et variés. Leur point commun est qu’ils doivent refléter la lumière. Ils peuvent être sophistiqués comme les formes de chat avec des yeux en bille, des ballons ou formes de rapace ou plus simples comme des CD, des bandes de papiers en aluminium.

effaroucher les oiseaux avec tete de chat
chat dans jardin pour protéger le jardin

Les fils en polypropylène

Durant la saison 2019, j’ai découvert une autre astuce pour protéger le jardin: le fil éffaroucheur.

Il suffit de le tendre au dessus des plantations. Il vibre avec le vent et émet un bruit désagréable pour les oiseaux.

Et contre toute attente, cette astuce s’est montrée efficace.

fil effoucheur
fil effaroucheur pour effrayer les oiseaux

Les autres techniques

En surfant sur le net, certains internautes proposent d’autres techniques comme envelopper les tomates dans des sachets, des barquettes d’aluminium qui au vent font du bruit et au soleil qui brillent. A voir tous les gens qui se plaignent que les oiseaux mangent leurs tomates et tous les astuces qui fusent, on peut se demander si il existe une technique vraiment efficace et simple d’utilisation?

La barrière aérienne pour protéger les plants de tomates

Pour ma part et après une observation des habitudes de ses oiseaux de malheur, j’en conclus qu’il n’ y a pas une seule technique pour éviter le picorage des tomates mais la combinaison de plusieurs techniques qui se complètent. Prise séparément toutes ces astuces pour protéger les plants de tomates ne sont pas efficaces. C’est pourquoi pour cette saison 2020, j’en combine plusieurs: la barrière naturelle pour éviter qu’ils ne rentrent à patte comme dans un moulin et les obliger à venir par le ciel et une barrière aérienne pour les gêner dans leur atterrissage dans le jardin et enfin l’utilisation d’épouvantails. Je n’oublie pas malgré tout  un bac d’eau pour étancher la soif des ces volatiles.

Partie du jardin concernée par la barrière aérienne

zone plus vulnérable pour protéger les plants de tomates
partie du jardin vulnérable à protéger

La nouveauté par rapport à la saison 2019, c’est que je vais en installer que dans une partie du jardin, la plus vulnérable.

Là où il y a le plus de vide donc là où c’est plus facile à entrer.

Par contre, l’autre côté du jardin, je ne vais pas le protéger car les plants de tomates sont très vigoureux et monte à une hauteur importante.

Donc voici le plan de jardin, ci-dessous, que je vais mettre en place.

plan pour protéger les plants de tomates

Matériel pour la barrière aérienne

matériel pour protéger les plants de tomates

Pour cela j’ai besoin de bambous d’une grandeur équivalente au minimum aux tuteurs en place, de colliers de serrage et de fils en polypropylène.

J’ai gardé les fils de l’année dernière que j’avais soigneusement enroulé sur des morceaux de cartons.

Pour le fil en polypropylène, vous pouvez utiliser les bandes des cassettes audio de notre lointaine jeunesse (à l’époque des walkman pour ceux qui ont connu les années 80 quoi!!!).  Houlàààà cela ne nous rajeunit pas tout cela…. Pour les plus jeunes, j’ai mis une photo (première photo) pour leur montrer à quoi cela ressemblait. Vous pouvez fouiller vos greniers ou les trouver dans les brocantes, je pense. Et encore je ne suis pas sûre!!!! La deuxième photo est le fil « officiel » pour effrayer les oiseaux. Vous pouvez en trouver sur ce site ou celui là. Il faut compter entre 7 et 9 euros la bobine de 30 m. Ou vous avez encore le choix, comme moi, de prendre du ruban déco cadeau. L’avantage est que celui-ci est doré, pas large (7 mm car il faut qu’il vibre au vent) et il reflète la lumière. Son petit nom est « ruban bolduc » que vous pouvez trouver sur Amazon à 2.19 euros (pour les inconditionnels d’Amazon).

fil de cassette pour protéger
effaroucheur pour protéger les plants de tomates
ruban de noël pour protéger le potager

Pour fixer les bambous aux tuteurs, j’utilise des colliers de serrage pour câble, pas forcément des gros. Il m’en restait des petits fins. Ils sont très pratiques et faciles d’utilisation. Il suffit d’insérer la languette dans la bague et  de tirer à fond. Le tour est joué!!!

Par contre, ils sont à usage unique. Il faut les couper pour les enlever.

collier de serrage plastique
tuteur conique en bambou et mettre un tuteur supplémentaire

Pour les bambous, j’ai un parterre de bambous à ma disposition. Il faut qu’ils soient assez gros pour ne pas se plier. Le fil doit être tendu entre chaque poteau.

Vous pouvez utiliser des branches, ou aussi d’autres fers forgés. Le principal c’est qu’ils doivent être suffisamment grands pour que les fils soient au dessus des plants de tomates.

Mise en place

Il faut bien placer les bambous, avec suffisamment de hauteur pour bien être au dessus des plants de tomates et une longueur aussi suffisamment sur le bas du tuteur.

Soit une longueur de 50  cm vers le haut et j’ai mis 30 cm vers le bas.

mise en place du bambou
mises en place du bambou bas pour protéger les plants de tomates
bambou mis en place côté nord
fil installé pour protéger les plants de tomates
fil pour protéger les plants de tomates

Voilà la partie haute de la barrière aérienne est en place. Il me reste à mettre la deuxième partie semi haute.

mise en place des fils pour protéger

Côté Sud

fil bas côté est pour protéger

Côté Est

côté nord mis en place

Côté Nord

Une combinaison d'astuces pour protéger les plants de tomates au maximum

Il ne faut pas mettre une seule astuce en place mais une combinaison. Pour l’instant, j’ai combiné la protection terrestre avec la barrière naturelle et la protection aérienne avec les fils tendus. Pour plus d’efficacité, je vais mettre des épouvantails ainsi qu’un point d’eau.

chat en surveillance pour protéger les plants de tomates

Tête de chat en surveillance

chat à l'affus pour protection

Chat à l’affut dans les haricots

chat à l'affus pour protéger

Un deuxième chat à l’affut toujours dans les haricots

point d'eau pour les oiseaux

Point d’eau qui se situe dans l’enclos des poules

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required