21 juillet 2024

Organiser et prévoir la culture des tomates

En  Février, le jardin est encore endormi sous le gel mais il faut déjà penser à la nouvelle saison qui arrive à grand pas. Et donc il faut s’organiser et prévoir. Pourquoi? Parce que les semis sont dans à peine 1 mois. Il est grand temps de réfléchir aux variétés qui seront cultivées, faire le point sur le matériel. Il y a, mine de rien, beaucoup à faire.

Organiser c'est définir les grandes étapes de la saison

Une saison réussie commence par un bon démarrage. Un démarrage dans le calme et sans stress. Pour cela, il faut poser, noir sur blanc, les grandes étapes.

1/ les semis

2/ la plantation

3/ la protection des cultures

4/ la récolte

5/ la fin de saison

Voilà j’ai identifié les 5 grandes étapes dans la culture de la tomate. Mais cela s’applique à n’importe quelle autre culture.

Avant de déguster de succulentes tomates, il y a beaucoup d’étapes. Et pour ne louper aucune d’entre elles (car elles sont toutes aussi importantes les unes que les autres), il est bon de faire un planning de ces étapes. C’est à dire de les placer sur une échelle de temps.

rétro planning pour organiser la saison 2021

Organiser et prévoir les semis

Pour l’heure, ce qui nous intéresse c’est les semis. C’est le point de départ et il va conditionner toute la suite de la culture. Alors il faut prendre un bon départ.

Pour cela, il faut respecter les étapes suivantes:

1/ sélectionner les variétés de tomates

2/ faire un plan de jardin pour savoir la place disponible à la culture de tomate

3/ réaliser les semis et les booster

4/ protéger les semis avec les enceintes de croissance ou chambre de culture et les serres froides.

Organisons-nous avec un rétro planning pour ne rien oublier et surtout être dans le timing. Le planning ci-dessous est plus pour les jardiniers dans les régions froides. Pour les régions plus chaudes, le décalage en arrière peut être de plusieurs semaines et varier selon les années.

retro planning semis

Sélectionner les variétes

C’est un moment crucial car c’est à ce moment là que vous décidez quelles variétés de tomates que vous allez cultiver. C’est le moment de faire un point sur les graines que vous possédez et les graines que vous n’avez pas. De temps en temps, c’est agréable de cultiver une nouvelle variété.  Consulter mon article sur la sélection des variétés de tomate pour vous aider à votre sélection.

Etablir un plan de jardin

Le plan de jardin quant à lui, il vous permet de connaître votre capacité de culture. Il vous aidera à définir ou à savoir la place disponible pour la culture de la tomate. Car il faut inclure la culture de la tomate avec les autres légumes cultivés surtout si vous voulez l’augmenter.

Faire les semis

Les semis peuvent être démarrés dès la fin février pour les jardiniers possédant des chambres de culture. Mais pour les autres, il est préférable d’attendre début Mars à cause du manque de luminosité et ainsi que les semis ne filent. N’hesitez pas à consulter le post « comment éviter que les semis filent? ».

Sortir les semis en serre froide

Autre étape importante, la sortie des semis en serre froide. Elle se fait début avril pour les jardiniers des régions froides mais le rétro planning peut être reculé de plusieurs semaines pour chaque étape dans les régions plus chaudes. La difficulté est de les préserver du froid ou de la chaleur.

Booster les semis

Si vous voulez avoir de beaux plants faire et vigoureux, il ne faut pas négliger cette étape. L’idéale, c’est qu’elle soit faite avec des engrais naturels comme les purins de végétaux. Cette étape démarre seulement lorsque les semis ont 2 vraies feuilles et progressivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *