Comment protéger le potager contre les oiseaux

Les oiseaux sont de charmants volatiles dans nos jardins. Ils nous réveillent avec leurs gazouillis. Ils nous éblouissent avec leur agilité. Mais parfois ils nous agacent lorsqu’ils s’attaquent à notre jardin. Comment protéger le potager contre  ces “picoreurs” de légumes? Voici 4 conseils pour protéger le potager.

1/ Connaître les voleurs pour mieux protéger le potager

Avant de chercher des solutions, il faut d’abord savoir à qui on a affaire. Car tous les oiseaux n’ont le même mode d’action et ils n’ont pas la même cible. Attention, tous les oiseaux ne sont pas des nuisibles. Il faut faire la distinction entre ceux qui contribuent de façon positive au jardin et ceux qui causent des dégâts.

Les oiseaux utiles au potager

moineau domestique pour protéger le potager
protéger le potager avec la mésange
protéger le potager avec la mésange bleu

Les petits oiseaux comme le moineau friquet ou la mésange commune ou bleu sont de bons auxiliaires au potager. Leur bilan est plus que positif car ils permettent d’éliminer ou de réduire en chassant:

  • Les larves
  • Les chenilles
  • Les pucerons
  • les petits coléoptères
  • Les araignées
  • Les charançons
  • Les doryphores

Cependant attention tout de même au moineau domestique qui raffolent des graines.

Les oiseaux ravageurs du potager

Les oiseaux destructeurs de potager sont principalement de plus grosses tailles comme les merles ou les pigeons / tourterelles.

protéger le potager contre les merles

Les merles noirs (Turdus merula) recherchent principalement leurs proies à terre. Ils courent, sautillent, progressent par à-coups et penchent la tête de côté pour observer le sol. Ils chassent principalement à vue mais utilisent aussi parfois leur ouïe.

Ils grattent aussi la litière des feuilles en décomposition (le paillage que vous avez mis du temps à mettre et qu’il faut replacer tous les jours), de façon bruyante et démonstrative, en faisant voleter les feuilles à la recherche de toutes sortes d’invertébrés.

Et ils se nourrissent aussi de fruits charnus comme les tomates de votre jardin par exemple et surtout en période de sécheresse.

 

tourterelle pour protéger le potager
pigeon ramier pour protéger le potager

La tourterelle ou le pigeon ramier se nourrissent principalement au sol. Ils se posent dans les potagers pour becqueter les graines fraîchement semées ou les plantes basses comme les salades.

 Ils ne sont donc pas utiles au potager car ils ne mangent pas d’insectes.

2/ Savoir les habitudes des oiseaux nuisibles

Avant de penser à une solution, il faut connaître leurs modes de fonctionnement.

Les merles sautillent donc ils vont principalement venir “à pattes”. Pour les pigeons ou les tourterelles, ils vont se poser directement dans le potager.

Conclusion, il faut une protection aérienne et une protection terrestre pour écarter le maximum d’oiseaux.

3/ Installer une protection aérienne pour protéger le potager

Fil tendu au dessus du potager

Le système de fil tendu au dessus du potager fonctionne très bien. Ils vibrent avec le vent et de ce fait incommodent les volatiles. Cela peut être du fil de pêche, des rubans en polypropylène (pour plus de détails sur l’installation voir cet article) ou du ruban de papier cadeau qui a l’avantage de briller au soleil.

fil effaroucheur pour effrayer les oiseaux
ruban de noël pour protéger le potager

Ruban pour cadeaux de noël. 

Branchage plantés dans le sol

protéger le jardin des oiseaux

Autre solution, c’est de planter des branche de 30 cm dans le sol pour empêche les oiseaux de se poser. 

bambous pour protéger le potager

Ici des têtes de bambous, avec un deuxième avantage une protection contre le soleil.

4/ Installer une protection terrestre pour protéger le potager

Cette protection est efficace contre les oiseaux “sautilleurs”. Elle permet de barrer l’accès du potager par le sol. Elle peut être de différentes natures:

  • Avec un grillage minimum de 50 cm de hauteur ou un filet (type filet à fraise) . Le filet est très efficace mais cela complique l’entretien et la récolte du potager. A utiliser que sur des petites surfaces ou un type de légume en particulier.

  • Des branchages disposés pour entraver le passage des ravageurs. C’est aussi très efficace. Il faut prévoir un peu de temps pour l’installation du dispositif.

  • Barrière naturelle avec des légumes pour créer une ceinture autour de la zone à protéger. Les légumes semés drus et qui atteignent 30 cm de hauteur sont recommandés : haricots nains ou une ligne de persil plat ou frisé (ou les deux!!)

  • Mettre en place des épouvantails type tête de chat, papier réfléchissant etc… Ce type de dispositif est efficace que si les oiseaux ne s’y habituent pas. Et pour cela, il faut très régulièrement les changer de place.

grillage pour protéger le potager

Potager protégé par un grillage

filet pour protéger le potager

Filet de protection pour protéger le potager

branchage pour protéger le potager

Branchages plantés ici des bambous

haricot vert nain pour protéger le potager

Haricots nains pour une barrière naturelle

Barrière de persil plat

persil frisé pour protéger le potager

Le persil frisé en barrière naturelle

effaroucher les oiseaux avec tete de chat

Tête de chat avec bille

chat assis

Chat assis avec œil en papier aluminium

chat dans jardin pour protéger le jardin

Chat carton en action

Voici 4 conseils pour protéger le potager au mieux. Tous les solutions proposées ne sont pas applicables à tous les potagers car c’est surtout en fonction des caractéristiques du potager.

Il faut retenir que pour une protection efficace, il faut combiner plusieurs types de protection et les modifier en fonction de l’évolution du potager. Je recommande de faire un plan de jardin avant la plantation si vous envisager de mettre une barrière naturelle.

Voilà, à vous de choisir la protection la plus appropriée à votre potager. La liste n’est pas exhaustive donc laisser parler votre imagination.

About

Comments are closed.