13 juin 2024

Des mycorhizes pour de belles tomates

La saison précédente, je devais utiliser un booster de racine: Mycorhizes.

Je n’avais pas eu le temps de m’y pencher. Mais cette saison, j’ai pris les devants. Dès le moi de mars, j’ai fais mes recherches sur le net pour trouver cet ingrédient « booster ».

Qu'est ce les mycorhizes?

Définition: Les mycorhizes

Les mycorhizes du greck « mukés », qui signifie champignon et « rhiza, » qui veut dire racine forment une étroite symbiose avec les racines des plantes. C’est une relation naturelle entre la plante et le champignon à bénéfices réciproques. Les mycorhizes favorisent l’absorption par les racines des éléments minéraux de la rhizosphère et du sol et améliorent ainsi la nutrition de la plupart des espèces végétales et permettent de mieux absorber l’eau et de résister aussi au stress hydrique ainsi qu’aux maladies. Les mycorhizes forment un réseau de filaments reliés aux racines des végétaux qui puisent dans le sol les nutriments qui, autrement, seraient inaccessibles au système racinaire. Cette alliance champignon-plante a pour effet de stimuler la croissance et de favoriser le développement rapide des racines.

plantation des tomates au jardin avec les mycorhizes

Types de mycorhizes

  • Les endomycorhizes (mycorhizes internes) : leurs filaments pénètrent à l’intérieur des cellules racinaires pour mieux s’y associer. Ce sont les plus courantes : on les trouve dans plus de 80 % des cas. Ce sont principalement des endomycorhizes arbusculaires (car leur structure est arborescente).
  • Les ectomycorhizes (mycorhizes externes) : beaucoup plus rares, elles colonisent seulement 5% des plantes vasculaires. Ces mycorhizes ne traversent pas les parois cellulaires, mais entourent simplement les racines, formant comme un manchon autour de celles-ci. Elles sont efficaces pour les protéger contre les pathogènes. Elles s’associent notamment aux Fagacées (chênes, hêtres, châtaigniers…), aux bouleaux et aux pins. C’est le cas de certains champignons bien connus et visibles comme les cèpes.

Pour nos plants de tomates, les mycorhizes endomycorhizes sont conseillés.

Les bénéfices de cette symbiose

bénéfice des myco pour plantation des tomates au jardin
  • Produit des végétaux plus vigoureux et en santé
  • Augmente l’établissement des plantes et leur survie lors du semis ou de la transplantation
  • Accroît le rendement et la qualité des récoltes
  • Améliore la tolérance à la sécheresse, permettant la réduction des arrosages
  • Améliore la floraison et la fructification
  • Optimise l’utilisation des fertilisants, spécialement du phosphore
  • Accroît la tolérance à la salinité du sol
  • Réduit l’apparition de maladies
  • Contribue au maintien de la qualité du sol et du cycle des éléments nutritifs
  • Contribue au contrôle de l’érosion du sol

En fait que d’avantages!!!

Le produit avec les mycorhizes

J’ai trouvé sur Amazon ce produit. On en trouve à tous les prix et souvent avec un petit grammage. Ors j’ai 90 plants de tomate donc il me faut un grand volume. D’après les retours d’expérience que j’ai pu trouver sur le net, 3 g par plant est suffisant. Je vais essayer comme cela. Donc il fallait que je trouve un pot de 300 g minimum et pas trop cher. Pour le choisir, j’ai regardé plusieurs produits, j’ai lu tous les commentaires publiés. Et mon choix s’est porté sur ce produit: Rootmax.

Le produit est une poudre avec de petites paillettes.

poudre de mycorhize
zoom sur mycorhize pour le bilan de la saison 2022

Utilisation des mycorhizes avant la plantation

Les mycorhizes peuvent être utilisés à différents moments:

semis fait zoom
  • Au moment des semis
  • Lors du premier rempotage
  • Et au deuxième rempotage

5g à 10g dans chaque pot. Le dosage est indiqué sur le produit acheté. Pour le Rootmax, il préconise 2 dosettes pour 2 litres de terreau.

blue pear rempoté
Burbank Bur plant ap rempo

Utilisation des mycorhizes lors de la plantation

Etape 1

Pour facilité l’utilisation, je vais utiliser un doseur avec un marquage pour la quantité à mettre. Cela sera plus simple d’utilisation et la dose sera la même pour tous les plants. Je ne rajoute pas de terreau au moment de la plantation.

marquage du doseur pour plantation des tomates au jardin
matériel pour repiquage des tomates au jardin

Réunir le matériel nécessaire:

  • un plantoir
  • le pot de mycorhizes et le doseur
  • lien et des tuteurs en bambou
  • un récupérateur de terre
  • solution d’engrais naturel (purin d’ortie + pissenlit à 50/50)

Etape 2

plan de jardin 2022

Suivre le plan de jardin

disposition des plants pour plantation des tomates au jardin

et disposer les plants à leur emplacement

Etape 3

Après avoir creusé un trou de 10 à 15 cm avec le plantoir, mettre la dose de mycorhizes, placer le plant de tomate, verser la solution de purin (250 ml environ) et reboucher le trou. Mettre un tuteur.

Pour ma part, j’ai fait le choix de mettre des tuteurs provisoires car vu les fortes chaleurs inhabituelles que nous avons, il se peut qu’il y ait des forts orages. Je dois avoir la possibilité de mettre des tunnels en urgence.

Votre plant est repiqué !!!

zoom sur plant repiqué
plant repiqué pour plantation des tomates au jardin
plant repiqué 2 pour plantation des tomates au jardin

Résultats des mycorhizes en fin de saison

De très bons résultats avec les mycorhizes:

  • Tiges épaisses et robustes
  • Système racinaire bien développé
  • Feuillage dense
  • Récolte abondante
  • Aucune maladie
  • Des gourmands même en toute fin de saison
tige épaisse pour le bilan de la saison 2022
SR bien développé pour le bilan de la saison 2022
feuillage dense pour le bilan de la saison 2022
Pig O récoltes abondantes
tomate pas pour fin de saison 2023
bcp de gourmand avec mycorhizes

2 réflexions sur « Des mycorhizes pour de belles tomates »

  1. Bonjour

    Quel programmation utilisez vous pour la micro irrigation ? Moi j utilise des goûteurs 2 litres /48h…..et vous ?
    Bravo pour le site !!
    Merci

    1. Bonjour,

      je vous avoue que je n’utilise pas de programmation actuellement. C’est selon le temps et la température. Actuellement dans le nord, nous avons des vagues de chaleur puis des vagues plus fraîches. De la pluie, puis plusieurs jours de soleil donc c’est au feeling. Mes goutteurs sont à 2L/1h donc je mets, lorsque j’irrigue, 15 min max. Une saison, j’ai « abusé » de l’irrigation et j’ai eu l’impression que mes tomates avec un goût d’eau. Donc je mets moins longtemps mais plus souvent. Cela permettra aussi de réduire le phénomène d’éclatement. Merci pour votre compliment pour mon site.

      Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *