Booster la croissance des plants de tomates

Tout au long de leur développement, les plants de tomates ont besoin de beaucoup de nutriments. Booster la croissance des plants de tomates va leur permettre de s’épanouir et de vous offrir de belles récoltes. Car tout le monde aime avoir de belles récoltes. Voici le programme pour avoir de beaux plants de tomates.

Pourquoi booster la croissance des plants de tomates?

Tout le monde rêve d’avoir de belles tomates juteuses et délicieuses au goû!! Je ne me trompe pas en disant cela? Nest-ce-pas?

Eh bien c’est possible, et pour se donner toutes les chances pour réussir, on doit passer par la case: booster la croissance des plants de tomates. C’est le gage d’une belle réussite.

La croissance

La croissance de la tomate se fait du semis à la récolte. Elle se déroule sur environ sur 4 mois. Elle passe par un nombre d’étapes toutes aussi importantes les unes que les autres.  Il y a 7 grandes étapes.  A chaque étape, les besoins de la tomate varient et il faut adapter l’apport en nutriment.

booster la croissance des plants de tomates le cycle de croissance

Booster quelle étape?

Nous pouvons booster toutes les étapes de la croissance.

Semis: avec des conditions optimales pour la germination des graines.

Arrosage: Un apport en eau régulier est nécessaire.

Semis germé: Il faut prendre des précautions en arrosant que dans la coupelle pour éviter la fonte des semis. La lumière est aussi très importante à ce stade. Il est indispensable que les semis soient à la lumière (artificielle surtout en intérieur).

Plant: Une étape importante, on va pouvoir agir sur les défenses du plant, sur sa croissance et son développement racinaire. Si je devais malgré tout classer les étapes, celle-ci serait la numéro « one ». Car c’est vraiment le point de départ.

Plantation: A ce stade, on va booster le développement racinaire. Car des racines en pleines formes c’est un plant qui se développe bien.

Floraison: Pour avoir une récolte abondante, il faut avoir beaucoup de fleur. A ce stade, on va favoriser la floraison.

Fructification: C’est le stade ou les fleurs se transforment en fruit. Il est important d’apport d’apporter les nutriments au bon développement des fruits.

Comment booster la croissance des plants de tomates?

Booster la croissance des plants de tomates peut être fait en apportant les nutriments au bon moment mais aussi par des actions de jardinage simples.

En apportant les nutriments au bon moment

Les nutriments, dont les plants de tomates (comme tous les végétaux) ont besoin, sont multiples. Et chacun agit à un stade de la croissance. Il y a les macro-éléments comme l’azote (N), le potassium (K), le phosphore (P), le soufre (S), le magnésium ou encore le calcium, le silicium et les oligo-éléments comme le fer, le cuivre, le zinc, le manganèse, le cobalt qui sont nécessaires à la bonne santé du plant de tomate.  

Du semis au semis germé: de l’eau principalement et du carbone, ainsi que l’ensemble des oligo-éléments et micro-éléments  présents dans le terreau.

Semis germé avec 2 vraies feuilles au plant:  développement du feuillage donc un besoin plus apportant en azote. Il contribue à la fabrication de la chlorophylle. Un besoin aussi en phosphore pour produire de l’énergie et stimuler le développement des racines.

Du plant à la plantation: C’est le moment pour booster les défenses immunitaires en induisant une résistance à la pénétration des hyphes de champignons parasites grâce à un apport de silicium qui va renforcer les parois cellulaires et de continuer à booster le développement du feuillage et du système racinaire en apportant N, P, K.

Floraison: La floraison est favorisée par un apport plus important en phosphore (P) et en potassium (K). Le plant est déjà bien développé au stade de la floraison. Il n’est plus nécessaire de stimuler ses défenses de l’intérieur et il faut éviter que le plant ne fasse plus de feuilles que de fleurs.

Fructification: Il faut favoriser le nouage et la maturation des fruits. Il faut un apport plus important en phosphore (P) et en potassium (K).

besoin en nutriment pour booster

Avec des actions de jardinage simples

Parfois, de simples actions de jardinage permettent de booster la croissances des plants de tomates. Il n’y en a pas à chaque étape mais elles favorisent le développement du plant de tomate.   

Du semis au semis germé: Laisser tremper les graines pendant 48h, cela favorise une germination plus rapide.

Semis germé avec 2 vraies feuilles au plant:  Un premier rempotage permet de donner de l’espace aux racines et au semis. Un apport en lumière variable en fonction du stade de développement du semis germé.

Du plant à la plantation: Un deuxième rempotage permet un bon développement du plant. Un lieu de croissance adapté aux conditions météorologiques (serre pour les zones fraîches).

Floraison:  Un stress hydrique est recommandé par plusieurs jardiniers pour forcer le plant à faire des fleurs plutôt que des feuilles.

Fructification: Un taillage des feuilles et un égourmandage permet d’avoir de plus gros fruits.

Quels engrais naturels permettent de booster la croissance des plants de tomates?

Il existe une multitude de choix d’engrais pour nos tomates en passant par les coquilles d’œuf pour le calcium, les cendres pour le potassium, le marc de café pour corriger le pH du sol. Et il y a aussi tous les purins de végétaux qui sont de précieux alliés tant en fertilisant qu’en protecteur de nos tomates. Personnellement, je n’utilise que les purins de végétaux. Il y a le purin d’ortie très connu, voir le plus connu. Nous avons le purin de consoude et le purin de prêle. Et avec un peu moins d’utilisation, le purin de fougère que je n’ai pas encore utilisé car pas de fougères dans mon coin. Il n’y a pas beaucoup de forêts aux alentours. Mais je ne désespère pas, je continue de chercher.

La composition des purins varient en fonction du lieu de récolte. J’ai cherché sur le net la composition chimique exacte des purins et je n’ai toujours pas trouvé avec précisions, on trouve différents NPK pour un purin. Donc n’ayant pas de données fiables, j’ai renoncé à vous donner un tableau avec le taux de chaque nutriment. Le but était de montrer leur teneur en NPK donc leur différence et qu’ils pouvaient être complémentaires.

ortie pour purin d'ortie

Le purin d’ortie est riche en azote, calcium et en potassium mais pauvre en phosphate. 

plante pour purin de consoude

Le purin de consoude est riche en azote et en phosphate. Il contient du bore qui favorise la floraison. De plus, il amène des hormones et des vitamines qui boostent la vie microbienne au niveau des racines.

zoom sur prêle pour décoction de prêle

Le purin de prêle est riche en potassium, en calcium et surtout en silice.

Ci-dessous un tableau avec les dosages à utiliser en fonction de chaque stade de la croissance. Attention, les purins doivent être dilué à 10%.

tableau des purins pour booster
booster avec les purins

Quels sont les résultats sur les plants de tomate?

Le purin d'ortie

action purin sur feuilles
action purin sur racine
action purin sur défense

Le purin de consoude

action purin sur fleur
actions purin sur fructification
action purin sur racine
action purin sur défense

Le purin de prêle

action purin sur défense
action du purin sur les tiges

Et sur le terrain cela donne quoi?

Observations avant toute chose

En promenant dans mes tomates, j’ai constaté qu’une partie des plantes de tomates étaient plus petits que les autres et c’est même plutôt flagrant !!! 

vu nord du jardin
zone des plants sur ancien jardin pour booster les plants de tomates
booster les plants de tomates croissance différente

Les plants de tomates à plus faible croissance se situent sur la partie haute du jardin (ici en fond blanc).

Et cela ne touche pas que les plants de tomates, on le voit très nettement sur les rangées d’haricots. Elles sont moins touffues et plus petites.

zone moins développée
zone plus développée

Explications des observations

Deux explications à cela. D’ailleurs elles doivent être conjointes et cela doit être un mixe des deux.

La première, les plants à plus faible croissance se situent sur la partie de « l’ancien jardin » donc la partie la moins riche. Cela fait maintenant 4 ans que nous avons amendé avec du fumier de cheval. La terre doit être épuisée. L’année dernière à cet emplacement, il y avait la zone des courgettes qui sont très gourmands en nutriments. Un amendement sera nécessaire cet hiver. Au moment de l’extension du jardin, nous avons rajouté du terreau et aussi des cendres bois. Cette partie doit être beaucoup plus riches en nutriments.

booster les plants de tomate jardin
plantation saison 2019

La deuxième raison est, qui doit jouer en faveur de la partie nouvelle, la pente du jardin. L’eau s’écoule d’Est en Ouest. La terre est très perméable à l’eau et de ce fait, elle se dirige vers l’Ouest en direction de l’extension du jardin. Les plants de tomate vont bénéficier de plus d’eau.

écoulement de l'eau dans jardin

Décisions sur le type d'arrosage

booster les plants de tomates avec arrosage

Et c’est là, qu’on peut tirer des enseignements de l’observation. Car je vais adapter les dilutions des purins en fonction de la croissance des plants de tomates.

Les plants sur l’ancienne partie du jardin auront une mélange 50 / 50 de purin d’ortie et de consoude (dilué à 10%, je le rappelle)  pour favoriser le feuillage et la croissance des fruits déjà existants.

Les plants du nouveau jardin dont le feuillage est dense auront une solution diluée à 10% de 100% de purin de consoude.

Préparation des dilutions

mélange ortie consoude
mélange consoude ortie
dilution mélange
préparation 100% consoude pour booster les plants de tomates
dilution 100% consoude

Comme dit plus haut, que ce soit le mélange de purins ou mono purin, j’effectue une dilution à 10%.

Le plus simple est de faire le mélange des purins avant la dilution. Pour un mélange 50 / 50, je mets 250 ml de chaque purin que je dilue dans 5 litres d’eau de pluie.

Je verse à peu près 300 à 400 ml de solution par plants de tomates.

Pour conclure ce long article (eh oui, je sais, j’ai dû mal à faire plus court à chaque fois!!!), vous devez en premier lieu observer votre jardin. Ceux sont les plantes qui vous donnent l’indication si elles ont « faim » ou pas. Pour le coup, j’aurai dû réagir plus tôt mais la différence entre les 2 zones n’était peut-être pas aussi flagrante que maintenant. En tout cas, n’hésitez pas à abandonner les produits chimiques pour des produits naturels, plus assimilables par les plantes. La nature nous donne tout ce dont on a besoin!!!!!!! Alors il ne faut pas hésiter.

About

You may also like...

Your email will not be published. Name and Email fields are required