3 mars 2024

Booster les premiers semis

C’est dans les premières semaines de croissance que les semis ont le plus besoin de nutriments. Des nutriments spécifiques comme l’azote ou encore le phosphore. C’est pour cela que booster les premiers semis permet d’avoir des plants rigoureux et plus et qui résisteront mieux aux insectes et aux maladies.

Quels sont les nutriments les plus favorables pour booster les premiers semis?

Au début de leur cycle de vie, les semis doivent fabriquer des feuilles et des racines. C’est leur 2 objectifs.

Pour augmenter le système foliaire, les semis ont besoin d’azote et le phosphore favorise le développement racinaire.

L'azote

L’azote est un élément fondamental pour le développement du végétal ; principal constituant de la chlorophylle et des protéines, il stimule la croissance des plantes. Un sujet bien nourri en azote arbore un feuillage large de couleur vert foncé et de belles tiges.

Il y a 3 manières pour qu’on retrouve de l’azote dans le sol:

  • La minéralisation transforme l’azote organique
    (apporté par les fertilisants organiques, les résidus
    de récolte ou l’humus du sol) en ammonium
    (NH4+) sous l’effet de l’activité microbienne.

  • La fixation symbiotique du diazote de l’air (N2)
    par les légumineuses et la fixation libre du diazote
    de l’air par des bactéries.

  • Les apports d’azote minéral des engrais et des
    fertilisants organiques.
booster les semis

Le phosphore

Le phosphore est un composant des acides nucléiques et des lipides. Il joue un rôle important dans la production et le transport des sucres, des graisses et des protéines. Il est particulièrement nécessaire pendant la phase de développement racinaire. Un apport suffisant en phosphore garantit une croissance rapide des racines et une bonne absorption des autres nutriments.

L’essentiel du phosphore provient 2 manières:

  • le phosphore minéral provient de l’érosion des roches sédimentaires qui en libère de petites quantités, sous la forme dissoute de phosphates directement assimilables par les végétaux, des gisements de phosphore et des usines qui fabriquent les engrais phosphatés
  • le phosphore organique provenant des déchets organiques comme les déjections animales, les résidus végétaux

La silice

Le silicium est un composant qui est bénéfique aux plantes. il est connu pour améliorer la résistance des plantes aux pathogènes et permet aux plantes de bien pousser en hauteur avec un bon maintien des tiges.

Le silicium se trouve en grande quantité dans le sol mais sous forme non-assimilable dans le sol. Aidée par leur symbiote, les plantes le stockent sous forme de phytolithes (en quantité plus importante chez certaines espèces comme les prêles).

zoom sur prêle pour décoction de prêle

Où trouve-t-on ces nutriments?

Tous ces nutriments on le retrouve de façon assimilable pour les plantes dans les solutions fermentées ou les décoctions. Ces extraits fermentés sont préparés à partir d’herbes fraîches ou d’herbes sèches (en vente dans ma boutique  / cliquer sur l’image /)

L’ortie: azote en grande quantité, phosphore, potassium, calcium, magnésium => favorise le développement foliaire

La consoude: potasse, azote, phosphore, magnésium, calcium => favorise le développement des semis en activant la multiplication cellulaire

La prêle: riche en silice (jusqu’à 70 %), potasse, en calcium, en soufre, cuivre, phosphore, manganèse,

fleur de pissenlit pour purin de pissenlit

Le pissenlit: potasse, silice, potassium, fer, cuivre, éthyne, acide salicylique, soufre

Quels nutriments donner pour booster les premiers semis?

Voici un tableau pour savoir quels nutriments donner à chaque stade de croissance.

Tableau pour booster les premiers semis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *